Exposition de photographies

Dès ses 19 ans, Yves Saint Laurent travaille pour la maison Dior.

En 1962, le petit prodige lance sa première collection, « Trapèze ». Pierre Boulat photographie les préparatifs de cet événement, des essayages aux coulisses du défilé en passant par l’installation de son atelier rue Spontini. Pendant cinq semaines, il suit les débuts du jeune homme de vingt-six ans – encore inconnu du public. Seul photographe à être autorisé à assister à la préparation du défilé, il immortalise les débuts de ce qui allait devenir l’une des plus grandes maisons françaises de haute couture.

Pierre Boulat est un journaliste photographe français qui a travaillé pour plusieurs magazines français et américains, notamment Life, Time, National Geographic Magazine et Paris Match.

Au travers des 49 clichés en noir et blanc qui composent cette exposition exceptionnelle, Pierre Boulat nous ouvre la porte de l’atelier du « Petit Prince de la couture ». Ajustement d’un chapeau, du plissé d’une robe, jeu de matières et de découpe, instant de réflexion ou agitation des coulisses ; toute l’intimité créatrice se dévoile ici et nous en sommes les spectateurs privilégiés. Découvrir les photos de Pierre Boulat c’est comme se glisser à petits pas et se pencher par-dessus son épaule pour voir l’histoire de la mode s’écrire devant nos yeux. Nous assistons tout simplement à la naissance d’une légende, Yves Saint Laurent.

Entrée libre